Comment et quelle taille de leash de surf choisir ?

par | 18 Mar 2021 | Matériel | 0 commentaires

Créé à la fin des années 1950 par le français Georges Hennebutte, le leash est un accessoire indispensable pour l’ensemble des surfeurs. Ainsi, il relie la planche à la cheville du surfeur. En cas de chute, le leash permet donc de ne perdre sa planche et de ne pas avoir à nager jusqu’au bord de la plage. Ou pire, de voir cette dernière s’exploser contre des rochers ou contre quelqu’un d’autre. Pour une utilisation optimale et pour un maximum de sécurité, il est important de choisir le bon leash. Découvrez les différents critères de sélection !

1) Choisir son leash en fonction de sa planche

C’est sans doute le premier critère de sélection d’un leash. En fonction de la taille de planche utilisée, la taille du leash doit être plus ou moins longue. Un leash étant plutôt élastique, si ce dernier s’avère être trop court, cela pourrait entraîner une collision entre la planche et le surfeur. Ainsi, voici les tailles de leash à choisir en fonction de votre planche :

2) Choisir son leash en fonction des vagues et du spot

En fonction des conditions, il est parfois nécessaire d’adapter la longueur de son leash pour sa propre sécurité et celle des autre surfeurs autour. En cas de grosses conditions, il est préférable d’utiliser un leash plus long. Cela évitera, encore une fois le risque de prendre sa planche en pleine tête. Par exemple, si vous surfez en shortboard 5’9 dans de grosses conditions (vagues de 2 mètres et +), changez votre leash habituel (normalement leash 6′) pour un leash de 7 pieds.

En fonction du type de spot, il pourra être nécessaire de choisir un leash différent. Dans le cas où vous surfez sur un spot de reef (sur fond de corail ou de rochers), il faudra choisir un leash plus court afin d’éviter que ce dernier ne se coince dans les coraux ou le fond rocheux et vous mette en danger.

3) Choisir son leash en fonction de son niveau

La taille du leash doit également être adapté à votre niveau. Si vous êtes débutant, nous vous conseillons de prendre un leash plus long ce qui diminuera le risque de choc avec la planche. Inversement, un surfeur confirmé choisira un leash plus court ce qui lui permettra d’obtenir plus de vitesse sur les vagues car le leash offrira moins de résistance et traînera moins derrière lui.

Quelques conseils pour entretenir son leash

Un leash doit s’entretenir régulièrement pour ne pas casser en plein milieu d’une session. Le premier conseil que nous pouvons vous fournir est de toujours en avoir un de rechange dans votre coffre en cas de casse. Cela vous permettra de continuer à surfer même si votre leash se rompt après la première chute. Deuxièmement, ne laisser jamais votre leash s’enrouler ou se nouer. Cela le fragilisera et augmentera le risque de casse. De même, n’enroulez pas votre leash autour du tail de la planche en la rangeant. Si le leash vous gêne, détachez-le de la planche à la place. Cette pratique abîme non seulement le leash mais également les rails de la planche.

Puis-je surfer sans leash ?

Il est effectivement possible de surfer sans leash. Mais vous devez respecter certaines conditions. Premièrement, vous devez être sûr de pouvoir vous débrouiller sans votre planche en cas de chute. Essayez coûte que coûte de rattraper votre planche durant le wipe-out pour éviter de devoir aller la chercher sur le bord. Ensuite, ne surfez jamais sans leash s’il y a du monde autour. Ainsi, vous risqueriez de blesser quelqu’un et de vous attirer les foudres des autres surfeurs dans l’eau. Dans tous les cas, si vous êtes débutant et ne maîtrisez pas encore tous les aspects du surf, ne le faites pas. Surfer sans leash est très agréable mais cela reste une pratique à éviter dans de très nombreux cas.

Les 5 meilleurs moyens de casser une planche de surf

Peu de surfeur pourront dire qu'ils n'ont jamais cassé une planche de surf. Planche cassée en deux, enfoncements ou petits pets, il est très fréquent d'abîmer sa planche de surf. Toutefois, il est possible d'éviter ce genre d'incidents et de réduire le risque de...

lire plus

Les 5 erreurs du surfeur débutant

Lorsque l'on est surfeur débutant, on a très vite tendance à vouloir griller les étapes. Or, le surf est un sport complexe et, bien que de plus en plus accessible, la technique est difficile a acquérir. Seulement, il est facile de s'imaginer surfer sur des vagues...

lire plus

Qu’est-ce qu’un boîtier FCS Fusion ?

Initialement, les fixations pour une dérive FCS 1 ou adaptable étaient composés de 2 plugs dissociés. Les boitiers FCS Fusions ont révolutionnés la solidité pour ce type de montage de dérive. En effet les 2 plugs dissociés, peuvent se désolidariser de la structure...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité